Charles Quint à Bruxelles

Charles Quint à Bruxelles

De Gand à Tunis, de Séville à Ratisbonne, l’Empereur régna sur un territoire si étendu que le soleil ne s’y couchait jamais. Bruxelles, ville qu’il a fréquentée le plus assidûment, conserve de multiples traces de ses passages : les vitraux de la cathédrale ou de la Maison du Roi, le Sablon où l’Ommegang commémore sa Joyeuse Entrée,  les vestiges du palais du Coudenberg, où il abdiqua. Suivez votre guide sur les pas de Charles Quint !

 

Charles Quint à Bruxelles

De Gand à Tunis, de Séville à Ratisbonne, l’Empereur régna sur un territoire si étendu que le soleil ne s’y couchait point. Bruxelles, ville qu’il a fréquentée le plus assidûment, conserve de multiples traces de ses passages: les vitraux de la Cathédrale ou de la Maison du Roi, le Sablon où l'Ommegang commémore sa joyeuse entrée, les vestiges du palais où il abdiqua.

Charles Quint à Bruxelles

De Gand à Tunis, de Séville à Ratisbonne, l’Empereur régna sur un territoire si étendu que le soleil ne s’y couchait point. Bruxelles, ville qu’il a fréquentée le plus assidûment, conserve de multiples traces de ses passages: les vitraux de la Cathédrale ou de la Maison du Roi, le Sablon où l'Ommegang commémore sa joyeuse entrée, les vestiges du palais où il abdiqua.

Charles Quint à Bruxelles

De Gand à Tunis, de Séville à Ratisbonne, l’Empereur régna sur un territoire si étendu que le soleil ne s’y couchait point. Bruxelles, ville qu’il a fréquentée le plus assidûment, conserve de multiples traces de ses passages: les vitraux de la Cathédrale ou de la Maison du Roi, le Sablon où l'Ommegang commémore sa joyeuse entrée, les vestiges du palais où il abdiqua.

 

À pied
Départ: Place Royale, sur les marches de l’église Saint-Jacques-sur-Coudenberg
Arrivée: Grand’Place
2h30
170

← Retour

Formulaire de contact pour groupes


Veuillez autoriser le javascript pour soumettre ce formulaire