Bock, Boch, Bosch, Boche… Entre amour et désamour

Bock, Boch, Bosch, Boche… Entre amour et désamour

Notre famille royale d’origine germanique et nos milieux d’affaires ont longtemps entretenu des liens étroits avec l’Allemagne en devenir puis unifiée. Toutefois, peu de temps avant la guerre, son expansion industrielle a jeté une ombre sur ces relations que le conflit acheva de mettre à mal… Ennemie, honnie, l’Allemagne se vit bannie du paysage bruxellois: des statues disparurent, des rues, des places furent rebaptisées…

Des représailles inattendues et une histoire passionnante !

À pied
Départ: sur le parvis de l’église Saint Jacques sur Coudenberg, place Royale
Arrivée: place de la Monnaie
2h30
170

← Retour

Formulaire de contact pour groupes


Veuillez autoriser le javascript pour soumettre ce formulaire